LES ASTRONEWS.de planetastronomy.com:

Mise à jour : 10 Septembre 2004

 

Astronews précédentes : ICI                             SOMMAIRE DES ASTRONEWS

 

NUMÉRO SPÉCIAL DÛ À L'ACTUALITÉ

 

Sommaire de ce numéro :

 

qGenesis : à la recherche de nos origines des morceaux

qExoplanète : L'ESO découvre une grosse Terre.

 

DERNIÈRE NOUVELLE : L'ESO ANNONCE CE QUI POURRAIT ÊTRE LA PREMIÈRE PHOTO D'UNE PLANÈTE EXTRA SOLAIRE

Je vous en parlerai la prochaine fois, ceux qui ne peuvent pas attendre : communiqué de presse de l'ESO

 

 

 

GENESIS : À LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES DES MORCEAUX

(dessins et photos NASA/JPL)

 

Je m'excuse du mauvais jeu de mots, sur la recherche des morceaux, mais j'ai été très déçu de voir en direct s'écraser la capsule Genesis dans le grand lac salé de l'Utah et je dois évacuer mon stress. Voilà c'est fait!

 

La grande chance est que le sol de la région était relativement meuble et que la capsule n'a pas explosé en mille morceaux, comme cela aurait été le cas sur un sol dur. On a de la chance dans notre malheur. Nos amis américains ont pu récupérer le précieux réceptacle après s'être assuré que les boulons explosifs qui n'avaient pas fonctionnés étaient inactifs.

Il a été transporté dans la chambre stérile de l'U.S. Army Dugway Proving Ground dans l'Utah.

 

 

 

On reconnaît le bouclier thermique sur la partie gauche en noir, le couvercle de la capsule à droite est entrouvert et l'on aperçoit le réceptacle à particules à l'intérieur.

 

 

Le réceptacle tel qu'amené dans la salle blanche et qui est en cours d'analyse.

 

On se remémorera la forme de la sonde dans l'Astronews précédent vers la fin de l'article où un dessin très clair montre la capsule retour.

 

Les photos de l'analyse et du transport dans cette salle sont disponibles ICI.

 

 

Les particules solaires pourront être distinguées d'une pollution éventuelle, car elles ont pénétré profondément dans les collecteurs. Tout n'est pas perdu, ils sont en cours d'analyse.

 

Les causes de l'échec de l'ouverture du parachute ne sont pas encore connues.

La sonde a été construite par Lockheed Martin (Denver) où l'on pense que l'échec de la mise à feu de tous les boulons explosifs (en effet AUCUN n'a déclenché) serait dû à la surchauffe d'une batterie juste après le départ de la fusée en 2001. Un problème similaire pourrait arriver à la capsule Stardust dont l'atterrissage avec des morceaux de comètes est prévu en 2006. Croisons les doigts!

 

 

 

chickens_up.gif

 

 

UN NOUVELLE CLASSE DE PLANÈTE EXTRA SOLAIRE DÉCOUVERTE

(Photos et graphiques : ESO)

 

Ah, mes amis, j'ai eu quelques remarques de votre part et notamment de l'ESO, en effet j'ai parlé dans les derniers Astronews de la découverte d'une nouvelle sorte de planète par les célèbres découvreurs américains, Butler et Marcy, alors que j'avais passé sous silence la découverte similaire une semaine avant par l'ESO et que je gardais pour une prochaine édition.

En fait j'aurai dû faire le contraire et je présente mes humbles excuses à l'ESO, ils ont l'antériorité de la découverte.

On ne peut pas me taxer d'anti-européanisme primaire car je défends à chaque fois tous les projets européens même des fois mieux que certains centres de relations publiques européens.

 

Soyons plus cool maintenant, et voyons de quoi il s'agit.

 

L'ESO rend public le 25 Août 2004 la découverte d'une exo planète, la plus petite jamais découverte, elle aurait 14 fois la taille de la Terre.

Elle orbite l'étoile mu Arae dans l'hémisphère sud (Altar), c'est la deuxième planète découverte autour de cette étoile, elle a une période orbitale de 9jours et demi.

 

Cette découverte a été rendue possible grâce au spectrographe HARPS (High Accuracy Radial velocity Planet Searcher = chercheur de planètes de grande précision basé sur la méthode des vitesses radiales ou vélocimétrie ou spectrométrie Doppler, nos amis anglo saxons disent aussi "wobble" effect).

 

 

Je vous conseille de revoir les références données la dernière fois sur les différentes méthodes de détection si vous ne vous en souvenez pas.

 

 

Une partie de l'équipe du HARPS en train de "décompresser".

Cela sent la fondue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Il manque juste le petit "Fandant", mais peut être est-il hors de la photo.

 

L'équipe du HARPS est composée principalement des chercheurs suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

Le spectrographe est monté sur le télescope de 3.6m de la Silla au Chili, qui permet des mesures de variations de vitesse de l'ordre de 1m/s.

L'Europe grâce à cet équipement est devenue leader mondial dans ce domaine

 

Quelques mots sur cette étoile, mu Arae de l'hémisphère Sud, elle est située dans notre "immédiat voisinage", 50 Années Lumière (AL) donc bien entendu dans notre galaxie, elle est du type G, comme notre soleil et suffisamment brillante (magnitude 5).

On voit sur le graphique ci contre les variations de vitesse mesurée qui ont révélées la présence de cette planète.

 

La période s'en déduit: approx 9 jours et demi, donc très rapide car très près de l'étoile.

 

De la taille de l'amplitude des variations de vitesse, on en déduit la masse de cette planète et là, surprise : 14 Masses terrestres, c'est jusqu'à présent la plus petite exo planète découverte. Record à battre!

On pense que cette planète est rocheuse et pourrait peut être avoir (rêvons un peu) une petite atmosphère.

 

Les nouvelles missions genre Kepler ou Corot devraient améliorer nos connaissances en ce domaine.

 

 

 

chickens_up.gif

 

C'est tout pour aujourd'hui!!

 

Bon ciel à tous!

 

JEAN PIERRE MARTIN

http://www.planetastronomy.com 

 

Astronews précédentes : ICI